[./cesoirmadeleine.pageprincipale.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
BON PLAN THEATRE

chroniqué par Jeanne-Marie Guillou

Le théâtre de l’Essaïon se transforme, chaque soir, en cabaret au nom de « l’Alcazar » pour accueillir Guillaume Nocture qui s’improvise garçon de café pour attendre Madeleine.

Si le prénom de Madeleine évoque pour certains Proust, pour Guillaume Nocture, c’est Jacques Brel. Et Madeleine n’arrive pas. Le garçon de café est triste et va prendre petit à petit le public pour confident et lui chanter ses espoirs amoureux, ses déceptions et ses désirs. Le fil conducteur restera, bien sûr « Ce soir, j’attends Madeleine » mais chaque sentiment, chaque étape de sa vie aboutira à une chanson de Brel. A commencer par « La valse à mille temps » qui n’est pas des plus faciles.

Cette forme de spectacle musicale qui rend hommage à un chanteur-compositeur n’est pas nouvelle mais s’attaquer à un monument, c’est plutôt « casse-gueule ». Le "Grand Jacques" avait une telle intensité de chanteur et de comédien que le défi était d’importance. Guillaume Nocture avec un timbre de voix totalement différent et la ferme intention d’éviter toute imitation donne une coloration étonnante et nouvelle au répertoire de Brel.

Une quinzaine de chansons nous seront offertes avec une belle énergie. On sent chez ce jeune interprète une véritable passion pour son modèle. « Ces gens là » m’a particulièrement émue. Mais toutes les autres de « L’ivrogne » à « Mathilde », de « Les bourgeois » à « Au suivant » en passant par « Les remparts de Varsovie » sont interprétées avec autant de force, de générosité et de talent.

La proximité avec le public donne une ambiance conviviale, presqu’amicale et permet de mieux approcher l’univers du chanteur. Les confidences passent bien. On pourrait aller jusqu’à dire que le public attend Madeleine avec le garçon de café.

Guillaume Nocture est excellemment accompagné au piano par Jimmy Tillier et Crystel Galli à l’accordéon. Que serait certaines chansons de Brel sans accordéon !

On resterait volontiers plus longtemps car le répertoire est si étendu qu’on attend chacun notre chanson préférée. En attendant qu’elle vienne ou ne vienne pas, comme Madeleine, j’espère que Brel passe une oreille par-dessous son nuage pour écouter l’hommage sincère qui lui est rendu et qu’il est content.



Trois tables, un piano, un accordéon, et le décor est planté. Ajoutez un chanteur et comédien qui explore le répertoire de Jacques Brel et vous obtenez le spectacle Ce soir j’attends Madeleine.

Mise en scène par Violette MAUFFET, la troupe nous livre un spectacle rempli de nostalgie, agrémenté d’une pincée d’humour et d’un zeste de poésie. Guillaume Nocture au chant (il est également l’auteur du spectacle), Chrystel Galli à l’accordéon et Jimmy Tillier au piano nous proposent de prendre place autour d’une table et savourer les confidences d’un homme en mal d’amour.
Le garçon de café de l’Alcazar, attend Madeleine, avec ses lilas… Comme tous les soirs. On vibre avec lui, en chansons, avec les mots de Jacques Brel, on attend la demoiselle aux lilas, on craint le retour de « Mathilde », on évoque la patronne à travers « Madame » et ses grands airs et on se moque des « Bourgeois » de l’hôtel des trois faisans.
Le spectacle, savoureux et décalé,  a été présenté à Avignon en 2010 et 2011, ainsi qu’en Province. La troupe a même été applaudie par la fille de Jacques Brel, et bénéficie du soutien de la comédienne Isabelle Nanty.
Issue d’une formation de musique au conservatoire et d’études de musicologie à la Sorbonne, Guillaume Nocture nous fait partager son plaisir pour la chanson de manière interactive. Tour à tour, les spectateurs font partie du spectacle. Certains montent sur scène, et rejoignent l’Alcazar pour s’installer à une table. Les autres partagent un verre offert par le jeune serveur/chanteur.
La troupe espère prolonger cette expérience le plus longtemps possible : pour Guillaume Nocture jouer cette pièce n’est « jamais lassant ». Le public, lui, est enchanté et en redemande.
On sort du théâtre en chantonnant, avec l’irrépressible envie de retrouver nos vieux disques du grand Jacques.
Retrouvez Ce soir j’attends Madeleine tous les mercredis soirs à l’Essaïon : à 20h jusqu’au 26 décembre, puis à 21h30 du 16 Janvier



Le Perche
Brel déplace les foules

Au cinéma l’Ambiance à Senonches, 150 spectateurs ont pris place
pendant 1h30 Guillaume Nocture interpréter, le célèbreJacques Brel.
Sur scène, une retrospective du café de l’Alcazar, Maria à l’accordéon
et Jojo, au piano. Le jeune homme n’immite pas Brel. Il ne le copie pas
non plus. Il s’inspire de ses textes, ses magnifiques chansons et les met
en scène, telle une pièce de théâtre. Il interprète à sa manière.
Dans la salle, une spectatrice de taille, Isabelle Brel, la dernière fille du
chanteur. Après avoir félicité Guillaume Nocture, elle a signé son livre d’or.







OUEST FRANCE,
Deux spectacles et deux succès pour Guillaume Nocture

A l’invitation de la communauté de communes du bocage carrougien, Guillaume Nocture a présenté deux de ses spectacles, vendredi, à la salle communale. l’après midi, c’est devant 250 enfants qu’il a joué "le cabaret impro-ssible", un spectacle interactif où les enfants tour à tours acteurs, chanteurs, magiciens...
Dans son second spectacle, ‘Ce soir, j’attends Madeleine", Guillaume Nocture rend hommage à Jacques Brel. Les chansons de l’artiste disparu sont le fil conducteur d’une histoire, celle d’un garçon de café qui raconte ses déboires amoureux. Ses deux amis l’accompagnent. La servante Maria (l’accordéoniste Crystel Galli) et son ami Jojo (Le pianiste Kimmy Tillier). Les chansons de Brel s’enchaînent logiquement, interprétées par beaucoup de subtilité par Guillaume Nocture. Le public, devenu confident, fait partie du spectacle. Une vraie réussite.
Natif de Mortagne, ancien diplômé de la Sorbonne, d’où il ressortira avec une maîtrise en musicologie, Guillaume Nocture est un artiste aux multiples talents. A 28 ans, il a déjà une grande expérience de la scène. "J’ai commencé à animer des soirées il y a quize ans, d’abord pour la famille". Depuis, j’ai découvert les différents arts de la scène et j’aime bien les associer dans mes spectacles", explique-t-il. Aujourd’hui, Guillaume Nocture vit du théâtre et des animations à destination de tous publics. Il participe depuis l’année dernière au festival d’Avignon. En juillet, il y présentera "Ce soir, j’attends Madeleine" avec le souhait que ce spectacle musical retienne l’attention pour ensuite être joué un peu partout en France.


L’écho
Brel déplace toujours les foules

150 spectateurs ont assisté au cinéma l’Ambiance, au tour de chant de
Guillaume Nocture. Je jeune artiste a rendu un vibrant hommage à Jacques
Brel en interprétant quelques unes de ces plus belles chansons. Pendant une
heure trente, l’ombre du grand Jacques a plané au dessus de la cité senonchoise.
Sur la scène, Guillaume Nocture a fait revivre toute l’atmosphère de chansons éternellement inscrites à jamais dans la mémoire collective. On a retrouvé le café de l’Alcazar, les remparts de Varsovie, Maria à l’accordéon ou encore Jojo au piano: des lieux et des personnages sortis tout droit de l’univers de Brel. Guillaume Nocture a commencé son récital par "la Valse à mille temps". Et toute la salle a, d’emblée, été sous le charme. Originaire de Mortagne au Perche (Orne), Guillaume Nocture n’immite pas Brel, il ne le copie pas non plus. Il interprète à sa manière, à sa façon, avec sa propre sensibilité.
Dans la salle, Isabelle Brel. a suivi avec intérêt le spectacle. A l’issu de la représentation, elle a tenu à le féliciter et à signer son livre d’or. "Chapeau!", lui a t-elle dit. En juillet prochain, il participera au festival d’Avignon. Le chanteur a expliqué avoir joué à la Gaité Montparnasse à Paris. Ce fils spirituel de Brel a plus d’une corde à son arc!


Revue Spectacle écrit par Jean Yves Bertrand

C'est assurément une bonne idée d'utiliser le personnage de Madeleine (celle de Brel, pas celles de Proust) comme fil conducteur - et le bar de l'Alcazar comme unité de lieu ! - afin de nous proposer ce soir quelques unes des meilleures chansons de Jacques BREL...
Guillaume NOCTURE campe un employé de "Madame" parfait, tant dans le jeu que dans l'interprétation des chansons ; Jimmy TILLIER, au piano, connait parfaitement son affaire de même qu'Ophélie COLLIN à l'accordéon - rien que de la voir jouer, on sent le bonheur que ces trois-là ont d'attendre, chaque soir, Madeleine !
Qui ne viendra peut-être pas ce soir, mais, qui sait... demain ?


LE PERCHE,
Madeleine remporte un gros succès

Ils ont déjà attiré plusieurs milliers de spectateurs en France avec leur spectacle "Ce soir, j’attends Madeleine", les 300 personnes qui ont investi le théâtre municipal la semaine passée contribueront aussi à faire un renom d’excellence à Guillaume Nocture, garçon de café à L’Alcazar qui attend Madeleine; Ophélie Collin, alias Maria, servante et Jimmy Tillier, dans le rôle de Jojo... L’amour de Guillaume, le chanteur, véritable fil conducteur présent tout au long du spectacle, a permis de lier des chansons de Jacques Brel au travers de cette aventure vouée à l’échec. Spectacle vivant avec des spectateurs invités à monter sur scène pour venir boire un verre à l’Alcazar, des boissons et des gobelets distribués dans la salle, l’accompagnement des refrains en chanson et claquements de mains du public. Celui-ci a été si conquis qu’il ne voulait plus quitter la salle, demandant des bis et des ters à n’en plus finir. Mais à la demande de chanter "Ne me quitte pas", Guillaume a refusé "Seul Jacques Brel savait la chanter, je ne peux la faire".


OUEST FRANCE,
Gros succès pour "Ce soir, j’attends Madeleine"

Plusieurs milliers de spectateurs en France ont déjà applaudi le spectacle Ce soir j'attends Madeleine. Et les 300 personnes, vendredi dernier, ainsi que les 200 scolaires cosméens, jeudi, n'ont pas dérogé à la règle. L'amour de Guillaume pour Madeleine, qui n'arrive pas, a été le fil conducteur du spectacle et a permis de chanter des chansons de Jacques Brel au travers de cette aventure vouée à l'échec.
Un spectacle vivant avec des spectateurs invités à monter sur scène pour venir boire un verre à l'Alcazar, et des boissons et des gobelets distribués dans la salle.
Dédicaces de CD, félicitations, éloges, le passage du trio au prochain festival d'Avignon a été salué avec enthousiasme par le public.


OUEST FRANCE,
900 personnes pour Guillaume Nocture.

Le Carré du Perche a accueilli près de 900 personnes samedi soir pour écouter l'enfant du pays, Guillaume Nocture, musicien, guitariste, chanteur, dans son spectacle musical autour des chansons de Brel, " Ce soir, j'attends Madeleine ". Nul doute, le fil conducteur est le bon : un garçon de café de l'Alcazar attend Madeleine qui évidemment ne viendra jamais ! Entre deux chansons, Guillaume Nocture joue avec le public, sert à boire, offre des bonbons. Le jeune homme excelle dans le rythme et donne toute sa mesure avec la Valse à mille temps, Ces gens-là, Les Bonbons, les Bourgeois... Souple, précis dans le geste, il mime avec bonheur la dame qui promène son chien sur les remparts de Varsovie. Guillaume Nocture a de l'énergie à revendre, le tonus nécessaire pour interpréter le grand Brel d'autant qu'il est accompagné avec beaucoup de talent par Jimmy Tillier au piano et Ophélie Collin à l'accordéon. L'artiste a fait un bis avec l'émouvante chanson écrite par Brel pour sa fille Isabelle, présente ce soir-là dans la salle... 


OUEST FRANCE,
Les chansons de Brel applaudies par le public

L'association Amitié franco tchèque invitait Guillaume Nocture. Accompagné d'un pianiste et d'une accordéoniste, il a subjugué une centaine de personnes en interprétant des chansons du répertoire de Jacques Brel. Un spectacle pour apporter de l'animation en Pays mêlois, en complément des spectacles proposés par la Communauté de communes du Pays mêlois et qui ne sera pas le dernier.
Article Magazine Accrdéons / accordéonistes
Pour lire l’article :
cliquez ici